Se soigner Naturellement n°89

Novembre / Décembre 2018

EDITORIAL

 

Les vitamines : quand elles sont absentes, elles nous manquent !

Normalement tout être humain est capable de savoir ce qui est bon pour

sa santé. Grâce à nos cinq sens et à une écoute attentive et profonde de

nos appétences, nous pouvons trouver dans la nature ce qui satisfera notre

organisme. C’est comme ça, nous, les humains, nous sommes comme des

animaux avec une espèce d’instinct qui date de l'époque des cavernes !

Bien entendu, le monde a progressé depuis la préhistoire et nous nous

sommes adaptés. Le temps consacré à la pêche et à la cueillette est devenu

une corvée au supermarché et notre quête de bien-être passe par les magazines

et les infos sur le web… Tout a changé alors ? Et bien non, pas tout !

Si intellectuellement nous nous sommes adaptés à un mode de vie radicalement

différent de nos lointains ancêtres, il reste que certains besoins

physiques sont toujours présents. Je pense bien entendu aux vitamines que

nous avons mises en vedettes dans notre dossier.

Ces petites substances doivent être fournies tous les jours à l’organisme

et si ce n’est pas le cas, cela se voit. Car les vitamines sont des pipelettes :

elles disent tout de nous quand elles nous ont quittés ! Une peau très sèche

signifie probablement que nous manquons de vitamine A et une mémoire

aux abonnés absents que c’est la B6 qui fait défaut… Et ainsi de suite... Alors

pour éviter de déprimer ou d'afficher une mine déconfite, on ne peut que

vous souhaiter un hiver vitaminé.

 

 

Jean-Marc Réa

Directeur de la publication